retrouvez l'agenda de toutes
les animations proposées par les Bibliothèques...


Illustration pour aller sur les conférences en ligne
 
S'inscrire à la newsletter
 
Feuilleter le magazine des bibliothèques


A la une
ça va être possible... à la bibliothèque
la bml... en vidéo
 

Retour

 
 
  LE CAFE DES JEUNES CHERCHEURS
Conférence, débat  
 
 	LE CAFE DES JEUNES CHERCHEURS

Le Café des jeunes chercheurs est un cycle de rencontres entre les publics et les masterants, doctorants et post-doctorants où l'on parle simplement de sujets complexes. Chaque "café" est un moment de débats et d’échanges où les jeunes chercheurs, face aux publics, présentent, confrontent et critiquent leurs travaux en sciences humaines et sociales, lettres et arts .

Le Café est né d'un partenariat de la Bibliothèque de Lyon avec avec le Collectif Confluence, une association Loi 1901 de jeunes chercheurs. Il ouvre cette année en résonnance avec l'évènement "Une fabrique de l'innovation", sur la protection de la gastronomie innovante pour le premier "café", sur le vêtement féminin en lien avec la thématique du textile, pour le second.

Quelles sont les façons de protéger les recettes de cuisine en France ? 
9 novembre 2013, 16 h 00, salle de la découverte, 4e étage
avec Alexine Fontaine et Thimothée Fringans

Actuellement la cuisine fait recette du fait du phénomène de mode qui a envahi la France ces dernières années. Cette profusion culinaire de réinterprétation et de modernisation des recettes de cuisine peut amener à se poser la question de leur protection. Celle-ci peut se traduire par l'incription du repas gastronomique français au patrimoine de l'UNESCO ou par l'éthique du milieu des métiers de bouche mais ne seraient-ce pas à la culture et au droit d'être les pans de protection des recettes de cuisine?

- Alexine FONTAINE : « Les recettes de cuisine sont-elles protégées culturellement ? »

Les recettes de cuisine sont dans l'histoire de l'alimentation une façon d'associer, de transformer un produit. Elles sont le reflet d'une identité alimentaire, représentantes par excellence d'un patrimoine gastronomique et culinaire français. Transmises à l'oral ou par écrit, disposent-elles cependant de mesures de préservation au même titre que d'autres éléments du champ culturel ?

- Thimothée FRINGANS : « Les recettes de cuisine sont-elles protégeables juridiquement ? » 

Le Droit français, dans sa situation actuelle, est-il en mesure d'offrir une protection aux recettes de cuisine ? Il s’agit d’étudier les différentes branches du droit de la propriété intellectuelle, les droits d'auteur d'une part, le droit de la propriété industrielle (brevets, marques, dessins et modèles) d'autre part, afin de savoir s'il est possible de parler de protection juridique des recettes de cuisine.

Café « Se vêtir au féminin : pratiques et enjeux du vêtement aux XVIIe et XXe siècles »
23 novembre 2013, 16 H 00, auditorium de la bibliothèque de la Part-Dieu)
avec Pauline Ferrier et Léonie Lauvaux

Les études sur les femmes sont neuves, quelque soient les domaines envisagés ; cependant, elles ont immédiatement revêtu un caractère précis, les chercheurs s'intéressant au quotidien des femmes, à leurs droits, à leur rapport à la maternité, au travail... Que l'on aborde l'angle historique ou sociologique, la réflexion sur les femmes amène des questionnements autour des différenciations de genre. Or, quel outil plus représentatif que le vêtement pour distinguer hommes et femmes, ou pour les rapprocher ? Il est question ici du rapport que les femmes ont vis-à-vis du vêtement, et de la manière dont la représentation du vêtement participe des différenciations sociales et de genre.

- Pauline FERRIER : « Le vêtement : objet possédé, objet symbolique dans la France du XVIIe siècle »

Cette communication, basée essentiellement sur des inventaires après décès, vise à s'interroger sur les habits portés par les femmes de ministres de Louis XIV, mais surtout, sur l'idée que ces vêtements sont autant de représentations d'une certaine fortune et d'un certain rang revendiqués par la femme noble qui les porte au XVIIe siècle.

- Léonie LAUVAUX : « La robe. Histoire d'un récit au féminin »

La communication de Léonie Lauvaux s'attachera à l'apparition des robes dans le domaine des arts-plastiques. Représentation du féminin par excellence, elles vont pourtant être mise à mal, interrogeant les limites du féminin. Et c'est toute une histoire des femmes qui va se jouer autour de cet élément tissé, cousu, assemblé, voir même déchiré, à la fois linceul et symbole d'espérance.


Dates (cliquez sur un lieu pour obtenir plus d'information)
 

Il n'y a plus de date pour cet évenement.


Partenaires
Collectif Confluence